v19 Importation de matériel génétique

En bref

Le nouveau modèle V19 est très polyvalent pour fournir de nombreuses informations sur le matériel génétique à importer dans le BMS.

 

Il est également utile pour assembler le matériel génétique en listes, qu'il soit nouveau ou existant dans la base de données, et peut être utilisé pour ajouter un inventaire pour les entrées nouvelles ou existantes. Cependant, si le matériel génétique existe dans le BMS, les informations ne seront pas modifiées. Pour modifier ou ajouter des informations sur le matériel génétique existant, vous devez utiliser les fonctions de modification directement dans le formulaire <<Germplasm Details>> ou le modèle de Import germplasm updates (mise à jour du matériel génétique) du menu Actions dans <<Germplasm Manager>>.

Utilisez l'exemple suivant pour remplir un modèle avec des informations de matériel génétique (choisissez des noms distincts avec vos initiales incluses).

Noms et localisation

LNAME remplace la colonne DESIGNATION qui se trouvait dans l'ancien modèle.

  1. ENTRY_NO doit être rempli avec un entier séquentiel 1,2,3 …

  2. Vous pouvez avoir des colonnes pour différents types de noms. Par défaut, deux types de noms sont répertoriés, LNAME (nom de ligne) et DRVNM (nom dérivé). Au moins un nom est requis. Nous conserverons ceux par défaut et les remplirons tous les deux avec des noms fictifs comme ci-dessus. Utilisez vos propres initiales pour rendre vos noms uniques.

  3. CRSNM : Nous ajouterons également le nom de la croisement (CRSNM) et le remplirons avec des noms fictifs pour deux nouvelles croisements. Vous devez avoir un nom, mais pouvez en donner plus. Tous les noms donnés sont ajoutés pour le nouveau matériel génétique, mais les nouveaux noms ne sont pas ajoutés pour le matériel génétique existant, ce qui doit être fait avec le modèle de <<Import germplasm updates>> (mise à jour du matériel génétique).

  4. DRVNM : Remplissez avec les noms dérivés si vous en avez.

  5. PREFERRED NAME : entrez l'en-tête de colonne du type de nom que vous souhaitez utiliser comme nom préféré pour chaque nouvelle entrée de matériel génétique. Si vous le laissez vide, on suppose que le premier nom sera préféré.

  6. ENTRY_CODE est un nom de code pour l'entrée dans la liste. Il est local à la liste.

  7. LOCATION ABBR est l'abréviation du lieu où le matériel génétique a été produit. Vous pouvez rechercher certaines abréviations d'emplacements dans la feuille Codes, mais ce n'est pas une liste complète et vous pouvez en rechercher d'autres dans la page Manage Locations (Gérer les emplacements). Nous sélectionnerons BKE pour les lignes qui est l'abréviation de Bouaké comme vous pouvez le voir dans la fiche Codes. Nous sélectionnerons le CNRRI pour les croisements. Ces abréviations peuvent ne pas être disponibles dans votre feuille de codes, alors sélectionnez-en celles qui s'y trouvent.

  8. REFERENCE : vous pouvez fournir un texte qui sera ajouté comme référence du nouveau matériel génétique.

Informations sur l'ascendance et attributs

  1. CREATION DATE : Vous pouvez saisir la date à laquelle le matériel génétique a été créé, collecté ou reçu selon votre convention. Format AAAAMMJJ.

  2. BREEDING METHOD : Vous pouvez remplir la colonne avec le code de la méthode de creation finalement utilisée pour produire l'entrée. Vous voyez les codes sur la feuille <<Codes>>. UDM est Unknown Derivative Method (une méthode dérivée inconnue), DSP est Single Plant Selection (sélection d’une plante unique), C2W est un croisement bidirectionnel et UGM est Unknown Generative Method (méthode générative inconnue).

  3. PROGENITOR 1 et PROGENITOR 2 peuvent être utilisés pour capturer des informations d'ascendance pour la lignée ou la croisement. Ils doivent être remplis avec les GID des géniteurs, les géniteurs doivent déjà exister dans le BMS (Vous devez d'abord importer les parents). Si l'entrée est une croisement (un F1 comme les entrées 3 et 4 dans l'exemple) alors PROGENITOR 1 doit contenir le GID du parent femelle et PROGENITOR2 le GID du parent mâle s'ils sont connus.

  4. Si l'entrée est une ligne dérivée (non pas F1) : PROGENITOR 2 doit contenir le GID de la source immédiate de l'entrée, et PROGENITOR 1 doit être mis à zéro. Cependant, si la source immédiate n'est pas connue, mais que la croisement à partir de laquelle l'entrée a été dérivée est connue, PROGENITOR 2 doit être égal à zéro et PROGENITOR 1 doit être défini sur la croisement à partir de laquelle l'entrée a été dérivée.

  5. Vous pouvez ajouter des attributs pour les entrées importées en ajoutant des colonnes avec des en-têtes obtenus à partir de la feuille <<Codes>>. Une colonne pour NOTE_AA_text a été ajoutée par défaut. Ajoutez quelques notes.

Inventaire et identifiants uniques

  1. STORAGE LOCATION ABBR correspond à l'abréviation de l'emplacement de stockage des semences où vous stockerez les semences associées à cette liste d'importation. Ces abréviations d'emplacement de stockage de semences sont recherchées sur la feuille de codes. Les nouveaux doivent être saisis par <<Manage Locations>> (Gérer les emplacements).

  2. UNITS contient le nom des unités de stockage pour chaque entrée de la liste sur la feuille Codes.

  3. AMOUNT : Ceci contient la quantité de semences entrant dans le stockage pour les entrées nouvelles ou existantes. Notez que dans la V19, si une entrée a du stock, l'importation de matériel génétique suppose que toutes les entrées ont du stock et vous devrez fournir des paramètres par défaut pour celles qui n'ont pas de stock lorsque vous exécutez l'importation.

  4. STOCK ID est un identifiant court et unique pour le lot de semences. Il est préférable de laisser le BMS attribuer ces codes car ils doivent être uniques, donc on pourrait laisser vide.

  5. Le PUI peut contenir des identifiants universels publics pour les entrées. Le BMS attribuera un code unique, le GUID, mais si un identifiant public global pertinent existe, vous pouvez l'entrer dans la colonne PUI et il sera stocké comme nom pour le nouveau matériel génétique, le GUID sera également créé.

 

Sélectionnez maintenant <<Import germplasm>> dans le menu Actions du <<Germplasm Manager>> et sélectionnez le fichier que vous avez enregistré pour voir l'effet des paramètres.